Accompagnement pour créer une petite structure agricole

Voici quelques idées glanées au fil du web pour les personnes souhaitant créer leur exploitation agricole à échelle humaine. Vous trouverez ici quelques conseils pour vous poser les bonnes questions avant de démarrer.

Malheureusement, la plupart des subventions sont attribuées en fonction de la surface de l’exploitation agricole. De nombreuses voix s’élèvent pour que ce système devienne plus équitable (en changeant la PAC notamment)

N’hésitez pas à commenter si certaines infos ne vous semblent plus valides ou si connaissez d’autres tuyaux. Je ne cautionne pas forcément tous les liens cités ci-dessous, mais il me semble qu’ils valent la peine de se renseigner.

 

Un coup de pouce associatif pour se lancer

Terre de Liens

L’association Terre de Liens effectue un travail remarquable d’accompagnement des agriculteurs en devenir à s’installer et à accéder au foncier agricole.

Financée par sa foncière et son fonds de dotation, Terre de Liens a été créée par des acteurs de l’éducation populaire, l’agriculture biologique et biodynamique, la finance éthique, l’économie solidaire et le développement rural.

Son objectif est ambitieux : libérer la terre de la spéculation foncière. Si vous avez des économie, pensez à la foncière et participez à la création de petites strucures agricoles !

 Terra Vitae

Terra Vitae peut vous aider à  créer votre ferme de petite taille si vous souhaitez y appliquer des principes de permaculture. L’association est jeune mais semble prometteuse.

 Terres Vivantes

Terres Vivantes est une structure d’accompagnement à la création d’activité agricole. Elle encourage les projets d’agriculture paysanne et solidaire dans l’Hérault et les Pyrénées-Orientales.

 L’ARDEAR

L’ARDEAR accompagne des agriculteurs et des porteurs de projets en démarche de transmission, d’installation ou de création d’activité.
Ce réseau de paysan proche de la Confédération Paysanne a pour but de promouvoir une agriculture paysanne, elle organise de nombreux événements et formations. N’hésitez pas à fouiller dans leur site.

 

Aides disponibles

La DJA (dotation Jeunes Agriculteurs) est parfois disponible sous  conditions.

Safer : Les Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural (Safer) permettent à tout porteur de projet viable – qu’il soit agricole, artisanal, de service, résidentiel ou environnemental – de s’installer en milieu rural.

Avoir une formation reconnue permet parfois de disposer d’aides de l’Etat. Le problème, c’est que les formations professionnelles « conventionnelles » ne vont pas forcément dans le sens de l’agriculture que vous souhaitez pratiquer.

Des Aides de l’Etat à l’installation sous conditions sont aussi parfois disponibles.

 

Pour les demandeurs d’emploi

La FADEAR, Associations pour le développement de l’emploi agricole et rural propose des formations et un accompagnement à l’installation.

La FAFSEA propose une formation gratuite pour les demandeurs d’emploi, l’ADEMA : Accès des Demandeurs d’Emploi aux Métiers Agricoles. La formation a l’air d’être en agriculture conventionnelle (il y a peut-être un parcours spécialisé en bio ?), elle comprend 7 jours de cours et un stage de 3 semaines.

 

De nombreuses aides et formations gouvernementales et associatives sont sûrement disponibles, faites-les connaître au plus grand nombre !

Tagués avec :
4 commentaires pour “Accompagnement pour créer une petite structure agricole
  1. Vincent dit :

    Oui l’ADEMA est un super programme ! Je l’ai utilisé pour la découverte des métiers de la vigne en mars dernier.

    Vous pouvez choisir votre tuteur en bio ou non enfin c’est suivant le secteur où vous habitez et si il et intéressé mais en général les responsables des sessions ADEMA sont plutôt proche du Bio donc vont dans ce sens si le candidat expose le fait qu’il préfère travailler dans le bio pour son stage.
    Pour exemple sur 12 candidats de ma session, 2 étaient en élevage laitier bio, un en conventionnel, 9 étaient en vigne bio et un était en maraichage bio.

    Donc super programme et permet de savoir si ce métier est fait pour vous.

    • Valentine dit :

      Merci beaucoup pour ce témoignage Vincent, je suis sûre qu’il sera très utile pour de nombreuses personnes, moi la première 🙂

  2. richard dit :

    comment identifier le terrain adéquate a une permaculture.

    mon secteur me permet de toucher de nombreux restaurant et clientel particulière

    je voudrait monter mont projet mais ne sais vers qui me tourner

    • Valentine dit :

      Bonjour Richard,
      La permaculture s’applique à tous les contextes, c’est d’ailleurs son objectif.
      Je vous conseille de commencer par une formation en permaculture si vous souhaitez la découvrir, ou en maraîchage si c’est plutot la culture des légumes qui vous intéresse.
      Bonne chance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*