Des canards dans les rizières

Petit voyage au Japon pour découvrir une association bien connue en permaculture: combiner élevage de canards et riziculture.

Takao Furuno lache ses canetons en libre parcours dans les rizières peu après le semis. Les canetons respectent les jeunes plants de riz, fertilisent et oxygènent l’eau, dévorent les insectes parasites et plantes adventices. Les plantes bénéficient de l’apport des déjections des canards et des poissons. L’azolla, une plante aquatique, apporte de l’azote aux plants de riz.

Il faut ensuite enlever les canard de la rizière lorsque le riz comment à monter à graine.

Takao produit donc du riz, des canards (viande et oeufs) et des poissons sur la même parcelle.

Le tout évolue dans un écosystème équilibré et quasi-autonome, le seul apport étant le riz fourni aux canards au sol.

Il arrive à un rendement égal à celui de l’agriculture conventionnelle, sans pesticide ni engrais chimique.

Pour en savoir plus, lire « The Power of Duck » (en anglais), écrit par Takao Furuno lui-même.

Cette méthode  a été adaptée avec succès en France, en Camargue : des canards s’occupent d’une rizière camarguaise, et ça fonctionne !

4 commentaires pour “Des canards dans les rizières
  1. Dassidia dit :

    Merci de nous faire découvrir des techniques aussi sophistiquées que simples à mettre en oeuvre.Cela me stimule et me motive davantage à poursuivre sur le chemin que je me suis choisi.

    • Valentine dit :

      Merci à vous Olivier, ça m’encourage pour continuer ce site! Je suis allée voir votre site, ça a l’air vraiment passionant ce que vous faites au Burkina Faso.

  2. jéjé dit :

    Vraiment très intéressant. Je me demande cependant quels était les petits poissons que l’on a vu dans la vidéo?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*