Pesticides, agriculteurs et maladies graves

Voici un film qui ne donne pas envie de sourire et dont le titre n’est pas du meilleur goût, « La Mort est dans le Pré ».

Il présente néanmoins le grand intérêt de mettre le doigt sur l’un des plus gros dysfonctionnements de notre société: comment nous (agriculteurs, et indirectement nous tous) sommes coincés dans un système agricole reposant sur l’utilisation des pesticides.

Ce film d’Eric Guéret a reçu le Grand Prix du meilleur film documentaire du festival Green Award de Deauville, ainsi que le prix du XXe anniversaire du Figra (Festival international du grand reportage d’actualité et du documentaire de société).

Eric Guéret montre dans ce film la difficulté des agriculteurs français à prouver juridiquement le lien entre les produits phyto-sanitaires et leurs maladies graves, même s’il semble assez évident. Il parle aussi d’un sujet peu abordé ailleurs: les agriculteurs qui souhaitent évoluer subissent des pressions sociales, qui s’ajoutent au poids des contraintes économiques. Ils se retrouvent premières victimes d’un système que seules quelques multinationales maîtrisent.

La narratrice étant l’épouse d’un agriculteur décédé des suites d’un cancer (provoqué par le contact avec le benzène contenu dans de nombreux produits sanitaires), ce documentaire est particulièrement émouvant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*