Et si on mangeait nos paysages ?

Pam Warhurst a participé à la création au mouvement grandissant des Incroyables Comestibles (Incredible Edibles) et nous raconte comment les habitant de la ville de Todmorden ont progressivement investi les espaces inutilisés pour créer de magnifiques paysages comestibles, et en partager gratuitement les fruits avec qui le veut.

Les anglo-saxons si attachés à leur pelouse parfaite ont créé de beaux potagers sur le bitume et ont maintenant accès à des fruits et légumes de saison, et on ne peut plus locaux !

Une belle aventure qui fait des émules, y compris en France et notamment à Lyon, pour mon plus grand bonheur.

Un commentaire pour “Et si on mangeait nos paysages ?
  1. huchet dit :

    ô comme j’aimerai développer ce type de projet dans ma ville de 8000 h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*