Révolutions agricoles avec l’agroécologie

L’arbre est un miracle,  c’est le meilleur investissement qu’on puisse faire sur terre. Tristan Lecomte

L’invité de l’émission On ne parle pas la bouche pleine Tristan Lecomte, est le fondateur de la marque bio et équitable Alter Eco. Il est aujourd’hui engagé dans Pur Projet, qui a pour but la promotion de l’agroforesterie dans le monde.

Il nous parle de la révolution à laquelle il veut participer : une révolution agricole, agroécologique, agroforestière, socio-environnementale. Cette révolution est l’antithèse de la Révolution Verte.

Tristan Lecomte, malgré son côté entrepreneur très « traditionnel » formé en école de commerce, élargit ses idées en regardant du côté des « services écosystémiques » de l’agroécologie comme les fixateurs d’azote et la création d’écosystèmes productifs les plus autonomes possibles. Il cite le livre de Masanobu Fukuoka, La Révolution d’un seul Brin de Paille comme une source d’inspiration : s’inspirer de la nature pour produire plus (l’agriculture du non-agir), en partant du constat que la nature est interdépendante et fonctionne très bien sans l’homme (il n’y a qu’à observer une forêt pour s’en persuader).

Son organisation fait également des recherches en SRI (Système de Riziculture intensive), sans inondation des rizières, forçant les pieds de riz à développer plus de racines pour chercher l’eau.

Réparer la planète, c’est le prochain gros business à créer.

Quoi qu’on pense du commerce équitable, des différents labels et de leurs abus, ses actions participent à améliorer progressivement les choses.

Même si je doute que des firmes comme Nestlé s’engagent réellement un jour à corps perdu dans l’agroécologie. On peut toujours rêver, non ?

Une vidéo présentant les activités de Pure Project en Thaïlande :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*