Une forêt comestible en Espagne

Aujourd’hui, le plus gros du travail, c’est de récupérer la production. Les feuilles tombent des arbres, les micros-organismes les mangent et les transforment en aliments pour les arbres. C’est aussi simple que cela. Le cycle est naturel, il n’y a rien à ajouter. Juan Anton

Juan Anton a commencé son projet de forêt comestible il y a une dizaine d’années, avec la volonté de trouver des solutions pour lutter contre la faim dans le monde. Inspiré par Fukuoka et les techniques traditionnelles des paysans, il a patiemment créé son jardin, en expérimentant et apprenant de ses erreurs.

Son verger est une ancienne orangeraie de 3000 m² qu’il a progressivement diversifié. Aujourd’hui le verger comporte plus de 36 espèces fruitières. Il a également construit une serre et cultive aussi des annuelles.

Cette vidéo ne montre pas sa forêt fruitière en détail mais a l’intérêt d’insister sur sa démarche et ses valeurs.

C’est l’occasion pour nous aussi de découvrir le beau travail du projet Side Ways, un projet collaboratif de webmag à encourager.

 

3 commentaires pour “Une forêt comestible en Espagne
  1. severine larrode dit :

    Buenos dias juan anton ,

    Acabo de ver su video y estoy super interesada . Tengo 1proyecto para plantar 1sitio igual en corsa por l ano proximo . Por esto este ano estoy viajando haciendo woofing para apprender las cosas que me faltan . Me gustaria saber muchas cosas , pero para empiezar , donde se pasa esta video ?? Porque no he podido encontrar mas informaciones .
    Y si usted recibe gente ppor hacer woofing ??
    Si se hace formacion o algo parecido ??

    Ojala esta carta llegue a destinacion
    Hasta pronto
    Severine

    • Valentine dit :

      Bonjour Séverine,
      Juan Anton vit au sud de Valence, à Alzira.
      En tapant « Juan Anton Alzira » dans un moteur de recherche vous pourrez sûrement le contacter.

      Bonne chance
      Valentine

  2. CAUDY Nicole dit :

    votre foret comestible m’ intéresse au plus haut point de même que la culture sans labour
    Veuillez me tenir au courant des émissions ou conférences dans ma région -(REIMS)
    Avec mes remerciements
    nicole.caudy@orange.fr

2 Pings/Trackbacks pour "Une forêt comestible en Espagne"
  1. […] « au petit colibri », Charles Hervé Gruyer et la ferme du Bec Hellouin, Juan Anton et sa forêt comestible en Espagne, Mr et le Verger des Fermes Miracle, Sylvaine Alnot et Grégory […]

  2. […] Certaines villes, comme Detroit ou Seattle, ont même créé des forêts urbaines. Il y a aussi Juan Anton Alzira qui, depuis 30 ans, s’obstine à planter des arbres fruitiers pour que tout le monde puisse avoir de quoi se nourrir. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*