Un foie gras éthique, c’est possible

Voici une vidéo du chef Dan Barber qui nous livre sa rencontre avec Eduardo Sousa, éleveur d’oies en Estrémadure (Espagne). Eduardo produit du foie gras dit “naturel”, en opposition au foie gras produit par gavage.

Sa méthode d’élevage très originale est basée sur un comportement naturel des oies. Ces oiseaux migrateurs cherchent naturellement à stocker de grandes quantités d’énergies avant de s’envoler pour des contrées plus chaudes en hiver.

Les oies évoluent dans des grands parcours et dégustent herbe fraîche, figues, glands, olives, tout ce qu’elles trouvent en chemin. L’ajout de lupin dans leur alimentation produit un foie gras jaune, synonyme de bonne qualité pour les gourmets (c’est le maïs qui joue ce rôle dans les élevages qui pratiquent le gavage). L’assaisonement du foie gras est même prévu “à la source”: le oies trouvent aussi sur leur parcours des poivriers, et autres épices.

Eduardo travaille avec la nature et non pas contre elle. Il parvient même à attirer des oies sauvages qui s’installent sur sa ferme. Pensez-vous que ce type d’élevage soit reproduisible à petite échelle en France ? Ca donne envie d’essayer.

2 commentaires pour “Un foie gras éthique, c’est possible
  1. Sevy dit :

    Bravo de montrer que le naturel produit autant mais mieux que l’industriel qui nous empoisonne. Mon beau frère en Bretagne élevait quelques oies et en fin d’année récoltait un foie qui n’avait pas subit le gavage mais simplement l’absorption par l’oie de produit naturel dont maïs figues, pommes poires, qui osera envisager une production semblable MERCI Eduardo de nous montrer que le naturel a de beaux jours

  2. gallier dit :

    évidemment il est reproduisible,mais ce sont les industrielle qui dirige l agriculture et eux n ont rien a y gagner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*